Traitement des eaux de ballast

Le traitement des eaux de ballast, régulé par la Convention de Gestion des Eaux de Ballast, traité maritime entré en vigueur en 2017, est devenu un enjeu majeur dans la protection des environnements marins.

Navires de croisière, tankers et cargos utilisent d’énormes quantité d’eau de ballast. Cette eau de ballast, souvent prélevée dans les eaux côtières dans une région lors de la décharge des marchandises ou des eaux usées, est ensuite rejetée dans le port de l’étape suivante.

REENIU France propose avec son partenaire spécialiste du traitement de l’eau des solutions de traitement des eaux de ballast incluant filtration, désalinisation et désinfection par ultra-violets, capables de traiter de 200 à 4000 m3 d’eau / heure.

Réduction OPEX
Réduction GES

Communication RSE

Engagement

Fonctionnalités notables

  • Simple et flexible

Structure simple, facile à installer et faire fonctionner. Selon les contraintes d’espace, nos modules de traitement des eaux de ballast peuvent être installés dans des containers, ou librement en disposition verticale ou horizontale.

  • Fiable et durable

Nos systèmes utilisent des technologies de filtration éprouvées. Notre réseau de suivi et maintenance fournit un support complet et fiable dans le monde entier.

  • Utilisable pour le traitement des eaux de tout type de bâtiment : Porte-containers, tankers, navires de croisières et passagers, etc.

Références et Usages

Installation dans les ports maritimes

L'OMI a évalué que pour la seule année 2004, ce sont environ 10 milliards de mètres cubes d'eau qui ont été transportés par les 45 000 navires de commerce mondiaux dans leurs ballasts. REENIU aide à réduire l'impact environnemental de ces rejets.

Contacter REENIU

+33 (0)2 61 82 01 29

ecrire@reeniu.eco

France - Singapour - Shanghai

Accélérer la transition vers une économie durable et circulaire

Grâce à des technologies innovantes, REENIU vous aide à stopper la consommation d’énergies fossiles, éviter le gaspillage de l’eau, réduire les pollutions sonores et la production de déchets.

amet, porta. luctus nec efficitur. consequat. quis