Changer en temps de crise: brûlantes actualités et opportunités industrielles

1 Sep 2020

Le blog de REENIU France – Actualités et analyse des solutions écologiques pour l’industrie.

 

L’impact mondial des gaz à effet de serre (GES) et des émissions de carbone sur notre monde n’est plus à démontrer, et a déjà transformé de nombreux aspects de nos sociétés et activités économiques.
A l’aube de l’automne 2020, le monde ne lève toutefois pas les yeux vers notre atmosphère menacée, mais a le regard braqué sur un microscopique virus venu chambouler nos mondes.
Il pourrait sembler paradoxal de parler du futur de l’environnement durant une crise sanitaire, or les deux sont bien liés, et c’est maintenant que se joue aussi l’avenir du climat.

Réduire l’empreinte carbone d’une industrie c’est en effet avant tout faire des économies, aux sens financier comme énergétique et environnemental. C‘est orienter une culture d’entreprise et des industries vers la sobriété énergétique, c’est à dire des attitudes contre le gaspillage, ainsi que vers les économies d’énergies, ce qui signifie garder le même niveau de services, productions et conforts, mais en dépensant moins de précieux consommables coûteux – électricité et eau au premier plan.

C’est tout un état d’esprit modernisé qui est à adopter, non pas sous le coup (et le coût !) de la loi pour des entreprises percevant déjà beaucoup de contraintes, mais au contraire comme une évolution logique et progressiste, en phase avec l’air du temps. C’est une opportunité concrète d’économies, notamment sur l’électricité et l’eau, puis en produisant sa propre énergie renouvelable sur place, auto-consommée ensuite ou même revendue pour bénéfices.

A l’aube de l’automne 2020, les impacts de la crise sanitaire alimentent encore toutes les craintes des dirigeants comme des salarié(e)s. Il ne fait pourtant pas de doute que nous viendrons à bout de cette sombre période COVID-19, potentiellement plus vite que prévu, et que les grands capitaines d’industrie et responsables d’entreprises ont déjà le regard sur la suite de la décennie, là où se posent encore plus brûlants qu’avant les enjeux du changement climatique et des bilans carbone.

Quelle que soit la facilité de tomber dans un pessimisme lui aussi contagieux vu les masses d’informations anxiogènes, l’époque est pourtant bien à un optimisme réaliste sur la sortie de crise, et les opportunités nouvelles qui ressortiront des épreuves notamment pour le secteur industriel.

Des nouvelles façons de travailler aux attentes transformées des clients, en passant par des modes de transport à repenser, tout converge à de plus grandes préoccupations  environnementales, dont les plus audacieux tireront profit – en monnaie sonnante comme en image de marque.

Plutôt que des changements subis et contraints, REENIU défend donc des évolutions volontaires, attirant au sein des entreprises les dernières innovations technologiques aidant à réduire son empreinte carbone CO2.

Une telle démarche vertueuse est une formidable occasion d’impliquer collaborateurs et collaboratrices, percevant plus ou moins consciemment que l’entreprise avec laquelle ils interagissent leur offre un environnement plus sain, a compris l’évolution du monde, et contribue à son amélioration. C’est aussi un tremplin vers une image revalorisée auprès des fournisseurs, des partenaires et des collectivités locales, soucieux de s’impliquer avec des entreprises et industries conscientes des enjeux environnementaux. Enfin des actes pour produire industriellement dans un contexte plus écologique et économe envoient un message fort aux clients, de plus en plus soucieux d’évoluer dans un monde moins pollué et générant des énergies renouvelables.

De nombreuses analyses économiques mettent logiquement en avant que les investisseurs ne s’y trompent plus, et font de la conformité des entreprises et industries à la réduction de leur empreinte carbone et aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat un critère de choix dans leurs investissements financiers.

 

Depuis le lancement de ses activités début 2020, les collaboratrices et collaborateurs  de REENIU France ont pu rencontrer de nombreux chefs d’entreprises industrielles, et percevoir leurs attentes sur la transition écologique. Il reste de nombreuses interrogations et des doutes à lever, mais ce sont bien des dirigeants enthousiastes, soucieux de s’impliquer dans la réduction du bilan carbone de leur industrie que nous rencontrons. Ils et elles savent qu’il est temps d’anticiper et accompagner le changement écologique de leurs entreprises pour en faire de nouveaux atouts.

REENIU fait donc le pari d’un accompagnement agile des entreprises du secteur industriel pour réduire l’impact environnemental de leurs sites, dans un mouvement d’ensemble de la société qui fera date.

Pour plus d’informations sur les solutions de transition écologique pour l’industrie, contactez REENIU.


Pascal BALLON
Président, REENIU France.

Sources :
Etude Neutralité Carbone, Institut Montaigne, juin 2019.
L’Expansion – Management Review

Garder confiance en l’avenir: l’optimisme est une discipline

Au coeur d'une entreprise et de toute aventure humaine, figurent aussi des valeurs et une éthique. Ces valeurs tissant le lien entre fondateurs et collaborateurs sont à notre avis encore plus d'actualité à notre époque, et pour les activités liées à l'écologie comme...

REENIU nouveau membre de Normandie Energies

REENIU France aide les industries à réduire leur empreinte carbone, pour un monde plus économique et écologique.Elle a rejoint la filière d'excellence Normandie Energies en octobre 2020. Originaires de Normandie et ayant établi dans le Calvados le siège de notre...

ut tristique diam Nullam accumsan justo